Les stéréotype et ses conséquences

Il y a plusieurs « types » de stéréotypes faits pour certains « types » de personnes. En fait, un stéréotype est une idée généraliste infondée qui touche un groupe de personnes en particulier, à cause de leur physique, leur âge, etc. Exemple, les blondes « sont connes » et les rousses « sont cochonnes ». Ces jugements rapides et généralistes touchent tout le monde, même les plus jeunes d’entre nous. Des fausses idées se sont formées à propos des adolescents et adolescentes d’aujourd’hui au fils des années. Ces idées nous mettent souvent tous dans le même bateau. Certaines impressions décident même de ce qu’on doit faire, aimer ou encore, ressentir. Ils décident dans quel genre de moule nous conformer. Par exemple, ils décident de nos activités favorites, nos priorités, nos sentiments, notre caractère, nos envies, notre style, nos goûts musicaux, nos liens familiaux et encore plus. Alors parfois, certains jeunes se privent de choses et s’oblige à en aimer d’autres seulement par « obligation », parce qu’ils ont peur de se faire rejeter ou ignorer s’ils se montrent leurs vraies préférences.

Les idées pré-faites

Selon plusieurs adultes, et même, selon quelques adolescents, un ado se fout royalement de ses parents, ne regarde que Netflix, déteste jouer à l’extérieur, ne vit que pour se rebeller contre l’autorité, est en dépression constante sans son cellulaire, n’aime personne sauf ses amis, prépare toujours un sale mauvais coup, ne pense qu’à lui, veut se tatouer, et bref, pense tout savoir sur nous et nos préférences. Pourtant, pour la plupart d’entre nous, presque tout ceci est faux. Ces préjugés, pourtant remplis de faussetés, se transforment en moule. Lorsque certains d’entre nous aiment différentes choses, ils se font juger. Pourtant il ne devrait pas avoir d’attentes à notre sujet. Chacun d’entre nous devrait être libre d’aimer différentes choses sans avoir peur d’en parler ou de le partager avec les personnes qui nous entourent

Le sexisme et ses préjugés

Même entre les adolescents et les adolescentes, les stéréotypes et les jugements sont présents. Par exemple, une adolescente qui couche est mal vue, tandis que lorsqu’un adolescent le fait, c’est digne et respectable. On s’attend à ce qu’une adolescente soit calme et docile et qu’à ce qu’un adolescent, lui, se mette à l’avant et s’impose. Il y a plusieurs autres stéréotypes qui nous touchent et qui nous rendent tous identiques.

Les stéréotypes dans le monde

Les stéréotypes n’existent pas seulement pour les adolescents, les stéréotypes sont partout. Il en existe pour les cultures, les pays, les religions, les métiers, le tailles, les sexes et la sexualité, pour les origines, et plus (beaucoup plus) encore. Les gens se permettent de critiquer, d’imaginer et d’accuser sans savoir avec seulement pour preuves des rumeurs et des craintes. Des gens en souffrent et d’autres s’en réjouissent, malheureusement, tant qu’il y aura d’humains, il y aura du jugement causé par peur ou par ignorance, parce qu’on le veuille ou non, l’homme ne peut pas tout savoir sur tout.

Pin It on Pinterest

Share This